fbpx
Quel apport de la psychologie dans le domaine de l’éducation ?

Quel apport de la psychologie dans le domaine de l’éducation ?

C’est quoi l’éducation ?

L’éducation est un processus continue qui nous suit depuis la naissance jusqu’à la mort, dans ce sens la psychologie de l’apprentissage est un champ de la psychologie qui s’intéresse à ce processus, d’ailleurs plusieurs discipline évoquent l’importance de l’apprentissage parmi elles : 

La philosophie d’apprentissage :

Elle parle du désir d’apprendre comme curiosité et désir naturel, où encore la psychanalyse freudienne qui évoque la notion de “Pulsion épistémophilique qui désigne le désir de savoir et qui est une forme détournée et sublimée de la pulsion sexuelle, dont plusieurs sont les perspectives.

Revenant à la psychologie de l’apprentissage avec son ensemble de théorie élaboré par de grands courants : 

L’objet de la psychologie :

La psychologie essaie depuis la seconde moitié du 19ème  siècle à se donner comme objet : L’analyse des conditions d’émergences et de fonctionnement des conduites humaines ainsi que animales, conduites qui représentent des aspects comportementaux observables et des aspects mentaux non-directement observables (Objet de la psychologie : l’étude du comportement et de la cognition humaine et animale).

Et c’est pour cette raison là que la psychologie s’intéresse aux problématiques de l’apprentissage, parmi elles : 

  • Troubles d’apprentissage, où encore les troubles Dys apparent au moment de la scolarité,
  • La motivation intrinsèque et extrinsèque comme facteurs important lors de l’apprentissage (d’où vient le désir d’apprendre?)
  • Les activités mentales s’impliquant lors de l’apprentissage, 
  • Spécificités de l’apprentissage

En général  tout ce qui concernent les pratiques pédagogiques et bien plus encore…

La psychologie de l’éducation et les tests :

Il est également important de citer la contribution de la psychologie de l’éducation dans l’élaboration des tests pour mesurer les aptitudes, les connaissances, le développement cognitif (…) de l’Être humain. Ces tests mesurent bien évidemment l’intelligence, avec le fameux premier test de Binet et Simon, qui malgré les critiques depuis 1960, continue à être massivement utilisés et l’évaluation des connaissances scolaires par des QCM n’est pas de nature à affaiblir le poids social des tests.

Pour conclure nous pouvons affirmer que la psychologie à fortement contribuer au développement des recherches sur l’éducation et l’apprentissage puisque sa principale problématique tourne autour de la formation des connaissances chez l’enfant dans l’interaction avec son environnement matériel et social.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X